Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le mot d'intro

"Quand Agnès travaillait peu, quand j'étais encore plus connu qu'elle, les gens s'asseyaient littéralement sur sa tête pour me parler. Nous sourions de voir aujourd'hui combien les choses ont changé, combien les mêmes ont changé d'attitude. Quant à moi, j'ai toujours attendu qu'elle ait du succès. Elle le mérite." JEAN-PIERRE BACRI

Ecoutez, découvrez


 

 


 

 

Contact

Envoyer MP sur Facebook
en cliquant ici
18 septembre 2008 4 18 /09 /septembre /2008 08:28

Bonjour à tous.

Carnet rose aux couleurs du Brésil, Agnès Jaoui, 44 ans le mois prochain, compagne de Jean-Pierre Bacri, se confie au magazine Paris Match, en kiosque demain, à l'occasion de la sortie de son dernier film (elle en est la réalisatrice et elle y joue), Parlez-moi de la pluie, avec Jamel Debbouze et... Bacri.

Interrogée sur son statut de "féministe sans enfant", la comédienne fait une révélation surprenante. Elle déclare : "Je trouve insupportable de voir que les biographies de femmes, on précise toujours "avec" ou "sans" enfants. Je n'ai pas toujours ressenti ce besoin viscéral, mais j'en ai envie depuis longtemps et je viens d'en adopter deux au Brésil, qui ont 5 et 7 ans".

En dehors d'adopter deux enfants en même temps (apparement deux garçons), ce qui est encore plus exceptionnel c'est l'âge des enfants. En effet, les familles souhaitent toujours adopter des enfants en bas âge, ce qui n'est donc pas son cas.

La merveilleuse Agnès Jaoui est désormais mère de famille. Félicitations !

Pour lire l'interview de Paris Match, cliquez ici

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
Je voulais simplement dire merci à Madame Jaoui, pour ce qu'elle donne au travers de ses films, comme actrice et comme scénariste. J'ai vu et revu le film parlez-moi de pluie. C'est, pour moi, du grand art et j'espère vraiment que son talent sera mieux connu et reconnu...
Répondre
C
Personnellement je n'ai jamais éprouvé l'envie ni le besoin d'avoir des enfants... même quand j'étais jeune ado ça ne m'a jamais effleuré l'esprit. Je me le rappelle maintenant. Mais ça ne m'a jamais posé de problème. En revanche ça perturbait bp les autres... j'adore les mamans et les enfants et de les voir ou les cotoyer m'enchante.alors si Agnès en éprouvait le besoin, bravo de l'avoir fait... c'est en effet d'autant plus méritoire qu'ils ne sont pas tout petits.. ce qui ne doit pas faciliter le "transfert".Après je ne doute pas de l'amour et du respect qu'elle va leur donner mais j'imagine que ça ne va pas toujours être simple parce qu'ils ont déjà une histoire bien à eux inscrite à tout jamais dans leur mémoire et leur vie,  avant leur nouvelle maman et leur nouveau papaC'est pour ça que je redis : Chapeau!
Répondre
A
bonsoir ,Juste une petite correction, Agnès a adopté un garçon de 7ans et demi et sa petite soeur de 5ans et demi 
Répondre
C
re essai
Répondre
C
pardon d'insister... l'adresse de mon blog ne s'affichait pas
Répondre