Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le mot d'intro

"Quand Agnès travaillait peu, quand j'étais encore plus connu qu'elle, les gens s'asseyaient littéralement sur sa tête pour me parler. Nous sourions de voir aujourd'hui combien les choses ont changé, combien les mêmes ont changé d'attitude. Quant à moi, j'ai toujours attendu qu'elle ait du succès. Elle le mérite." JEAN-PIERRE BACRI

Ecoutez, découvrez


 

 


 

 

Contact

Envoyer MP sur Facebook
en cliquant ici
14 janvier 2009 3 14 /01 /janvier /2009 09:35

Le dernier film écrit et réalisé par le couple Agnès Jaoui – Jean-Pierre Bacri est arrivé sur les écrans de Varsovie (vous remarquerez que l'affiche est différente de l'affiche française et reprend une des dernières scènes de film). Conforme au “style Jaoui”, ce film nous fait vivre au plus près les états d’âme, les doutes, les moments de joie d’une poignée de personnages.

Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri se partagent les deux rôles principaux, campant leur traditionnel personnage : lui mal dans sa peau, pas sûr de lui, bougon, rêveur… Elle, au caractère affirmé, meneuse, autoritaire et pourtant si fragile. Un troisième personnage et non des moindres est interprété par Jamel Debbouze qui joue à la perfection dans un registre touchant et sérieux.

Le film se déroule dans les paysages du Vaucluse au mois d’août et bizarrement, la pluie est au rendez-vous. Son titre “Parlez moi de la pluie” fait référence à la chanson de Brassens “L’Orage” : “Parlez-moi de la pluie et non pas du beau temps, le beau temps me dégoûte et m'fait grincer les dents...”.
Le scénario raconte l’histoire d’Agathe Villanova, romancière vivant à Paris, qui vient de se lancer dans la politique et qui, pour cause de parité, est parachutée pour les prochaines élections dans une région imprenable. C’est sa région d’enfance et elle en profite pour passer dix jours à aider sa sœur, vivant dans la maison familiale, à trier et ranger les affaires de  leur mère, décédée il y a un an. Mimouna, au service de la famille depuis longtemps a un fils, Karim (Jamel Debbouze), qui avec son ami Michel (Jean-Pierre Bacri) tentent de réaliser un reportage sur le thème des “femmes qui ont réussi”. C’est alors qu’ils décident d’interwiever Agathe Villanova…


L'atmosphère “Jacri”
Se dégage de ce film cette atmosphère “Jacri”, et l’on sort de la salle avec la sensation d’avoir déjà vécu certaines scènes dans sa propre vie. Le film mélange les grands thèmes : la politique, le féminisme, la servitude, le racisme, l’humiliation mais aussi le doute, le souvenir, la souffrance et l’amour. Présenté comme une comédie, c'est également un film attachant et émouvant.

“Parlez moi de la pluie” est projeté en français sur les écrans de Varsovie, sous-titré en polonais, à voir actuellement dans les salles des cinémas : Muranów, Cinema City Promenada, Arkadia, Galeria Mokotów, Wisła, Multikino KEN.


Merci à:

NL. (www.lepetitjournal.com - Varsovie)  Article publié le lundi 12 janvier 2009

Partager cet article

Repost 0
Published by Agnès Jaoui le blog - dans Actualités
commenter cet article

commentaires

Nicole Korzycka 28/01/2009 18:45

Pas seulement a Varsovie - nous l'avions vu et apprecie a Cracovie!