Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le mot d'intro

"Quand Agnès travaillait peu, quand j'étais encore plus connu qu'elle, les gens s'asseyaient littéralement sur sa tête pour me parler. Nous sourions de voir aujourd'hui combien les choses ont changé, combien les mêmes ont changé d'attitude. Quant à moi, j'ai toujours attendu qu'elle ait du succès. Elle le mérite." JEAN-PIERRE BACRI

Ecoutez, découvrez


 

 


 

 

Contact

Envoyer MP sur Facebook
en cliquant ici
21 janvier 2008 1 21 /01 /janvier /2008 10:14

Alain Resnais est à l'honneur, partout en France. Le Centre Pompidou, le festival Premiers Plans d'Angers, l'Institut Lumière de Lyon et la Cinémathèque de Toulouse rendent hommage à ce cinéaste de 85 ans. Auteur d'une oeuvre née au lendemain de la seconde guerre mondiale, il brasse, en une quarantaine de films, une grande variété de formes, explorant la mémoire du désastre des camps, les enjeux du colonialisme, les jeux de l'amour et du hasard. Il saute du documentaire à la fiction, s'imprègne des codes de la littérature, de la bande dessinée, du théâtre, de la chanson populaire, manie avec aisance le lyrisme et l'humour, émotion et froideur.

""Scénariste, avec Jean-Pierre Bacri, de Smoking/No Smoking, de Resnais, Agnès Jaoui a joué dans On connaît la chanson parce qu'elle l'a demandé : "A force de répéter aux journalistes que nous n'étions pas frustrés de ne pas avoir joué dans les films, nous nous sommes rendu compte que nous ne voulions plus avoir cette impression d'avoir préparé la fête, puis de partir. Quand Resnais nous a rappelés pour le scénario de On connaît la chanson, nous lui avons fait part de notre désir de jouer également. Il a été suffisamment élégant pour nous dire qu'il en avait lui aussi très envie."

Agnès Jaoui admire la manière dont le cinéaste sait obtenir ce qu'il veut : "Un metteur en scène qui vous dit, après une prise : "Là, j'ai tout ce que je veux", et qui vous demande simplement d'en refaire une "plus rapide", ou une "folle", vous met en condition pour être le plus libre possible. D'autres vous diront "Amusez-vous !", ce qui peut suffire à vous bloquer à vie."

Agnès Jaoui poursuit : "Resnais est un créateur, au sens littéral", évoquant par exemple la manière dont il est arrivé un jour sur le tournage avec des petites figurines, pour expliquer une idée à ses techniciens. Sur le tournage de Coeurs, il conduisait ses expérimentations autour d'une maquette du décor, d'enregistrements sonores des répétitions, et de la musique de Mark Snow.""

Pour lire la suite de cet article et découvrir les dates, cliquez ici

@ bientôt

*Alice*


Partager cet article

Repost 0
Published by Agnès Jaoui le blog Alice éclypsis - dans Ses participations
commenter cet article

commentaires