Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le mot d'intro

"Quand Agnès travaillait peu, quand j'étais encore plus connu qu'elle, les gens s'asseyaient littéralement sur sa tête pour me parler. Nous sourions de voir aujourd'hui combien les choses ont changé, combien les mêmes ont changé d'attitude. Quant à moi, j'ai toujours attendu qu'elle ait du succès. Elle le mérite." JEAN-PIERRE BACRI

Ecoutez, découvrez


 

 


 

 

Contact

Envoyer MP sur Facebook
en cliquant ici
20 mai 2009 3 20 /05 /mai /2009 09:26
Bonjour à tous!

Agnès Jaoui est actuellement en tournée à travers la France pour présenter ses nouvelles chansons extraites de son futur album. Vous pouvez par la même occasion, consulter ses dates de représentations dans la rubrique "Les dates de concerts".

Mais Agnès sera également aux côtés de Florent Pagny, Raul Paz, Yaël Naïm, Zazie et bien d'autres, au
Grand Rex le 27 Mai prochain pour un concert caritatif au proft d'UNICEF Cuba pour la reconstruction des écoles cubaines (3 ouragans l'an dernier).

Renseignements et réservations : locations Fnac 0 892 68 36 22 – www.fnac.com & points de vente habituel
Prix des places : Tarif : 25€ (balcon/mezzanine) - Tarif de soutien : 50€ (orchestre)


Et pour en savoir plus sur ce concert de soutien et télécharger le dossier de presse, cliquez
ici

@ bientôt
*Alice*
Repost 0
Published by Agnès Jaoui le blog - dans Ses participations
commenter cet article
25 mars 2009 3 25 /03 /mars /2009 10:13

Bonjour à tous.

Un article qui me tient à coeur...



De petites lunettes perchées sur le nez, Nourdine s'installe à une table de café. Ce trentenaire vient de publier, chez Domens, son premier roman intitulé Le tour de toi en écharpe. Un livre, préfacé par Agnès Jaoui, né presque par hasard, grâce à un formidable concours de circonstances et une rencontre inespérée.

Une entrevue avec Nourdine Bara semble au premier abord n'avoir rien d'exceptionnel. De nature plutôt timide, Nourdine s'applique à répondre aux questions, poliment.

Et parce qu'il faut bien commencer par quelque part, on tire la ficelle de l'enfance et du parcours. Et lui, il déroule. Une enfance à La Paillade, quartier de Montpellier où il vit toujours et auquel il est attaché. Un parcours en fac plutôt chaotique. Droit, sociologie, art du spectacle,

cinéma... « Sans jamais décrocher un diplôme , ça ne m'intéressait pas. J'ai appris dans toutes les filières où je suis allé, pour assouvir ma passion du cinéma. » Et c'est à ce moment précis, qu'on commence à comprendre. Nourdine est un électron libre ! Il ne manque pas grand-chose pour qu'il se sente à l'aise. Peut-être faudrait-il poser le stylo qui l'intimide, décrocher du bloc-notes et souffler sur les braises qui brillent dans les yeux de ce passionné de cinéma. Alors on souffle, on souffle fort, quitte à partir pour des terres inconnues. Pourvu ! Il en arrive à sa rencontre avec Agnès Jaoui. Celle-ci est, à l'image de son écriture, « pleine de doutes et d'hésitations, mais avec une force et une justesse d'observation fascinantes ». C'est Agnès qui le dit. Pour l'approcher, Nourdine a eu « l'audace des grands timides ». Au hasard d'une balade à Paris, il a aperçu le camion régie du tournage du film Comme une image, réalisé par Agnès Jaoui. « Je n'ai pas réfléchi. Dès le lendemain j'allais lui porter mes textes. Elle m'a dit qu'elle n'avait pas le temps, qu'elle les lirait, peut-être... » Ce qu'elle fit quelques mois plus tard. Touchée par l'écriture du jeune homme, elle s'est alors empressée de le contacter. De là est née « une profonde amitié », sourit Nourdine. Agnès incarne alors de nombreux rôles dans la vie de Nourdine. A la fois « amie, artiste, chanteuse », mais aussi pygmalion. « À la fin, je n'écrivais que pour elle, pour savoir ce qu'elle en penserait. C'est Agnès qui m'a encouragé à ne pas baisser les bras », avoue-t-il.


Un roman qui prend la forme d'une succession de textes (d'abord portés sur scène au théâtre Jean-Vilar), à la fois touchants, drôles et naïfs, qui nous renvoient sans cesse à nous-même et à l'enfance. Celle qui parle se prénomme Samia. Ah Samia ! Jusqu'où nous mèneras-tu ?

Un article paru dans le journal Midi Libre et rédigé par Fanny BESSIERE

Je tiens à rappeler que "Le tour de toi en écharpe"(78 pages) est disponible aux Editions DOMENS et pour en savoir un peu plus sur Nourdine BARA, je vous propose de le retrouver sur son site officiel en cliquant ici
Repost 0
Published by Agnès Jaoui le blog - dans Ses participations
commenter cet article
28 mai 2008 3 28 /05 /mai /2008 12:26

Tunisienne, réalisatrice, soucieuse de creuser le sillon des problèmes de société, des rapports entre les hommes et les femmes, de la sexualité et de ses tabous, signataire des Silences du Palais, Moufida Tlatli reprend le chemin des plateaux de cinéma. Dans quel but ? Celui de narrer les vicissitudes d'un riche quinquagénaire prenant sous son aile protectrice une enfant bègue. Si leur relation est au départ proche du paternalisme, elle va peu à peu évoluer et ce alors que la gamine se révèle dotée d'une voix de chanteuse à nulle autre pareille.

La cinéaste a profité de son séjour cannois pour faire avancer le projet, pour faire en sorte que "Le jardin intérieur" ne reste pas lettres mortes. Le producteur Jean-Pierre Andraca s'est dit fortement intéressé. Tout comme le couple Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri. A quel titre ? L'histoire ne le dit pas encore même si certains sites concernant le 7ème art annoncent déjà Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri en tant qu'acteurs de ce film "Le jardin intérieur" dont la sortie serait prévue pour 2009... à confirmer.

Repost 0
Published by Agnès Jaoui le blog - dans Ses participations
commenter cet article
7 mai 2008 3 07 /05 /mai /2008 14:14
Repost 0
Published by Agnès Jaoui le blog - dans Ses participations
commenter cet article
26 mars 2008 3 26 /03 /mars /2008 09:19

Merci à Serrart pour les photos de cette (apparement) magnifique soirée qui a eu lieu le 20 Mars dernier à Monaco!

Pour ceux qui ont assisté à cette évènement, n'hésitez pas à m'apporter quelques éléments supplémentaires: titres des chansons interprétées ce soir-là, artistes présents, déroulement de la soirée...

Ci-dessous, Agnès Jaoui en compagnie de David Hallyday!

Merci à vous tous de faire évoluer ce blog!




 

Repost 0
Published by Agnès Jaoui le blog - dans Ses participations
commenter cet article
19 mars 2008 3 19 /03 /mars /2008 16:49

Les artistes se préparent à passer le message...

L'heure est à la mise au diapason dans les entrailles du Grimaldi Forum où se prépare la soirée événement de jeudi, hommage à Serge Gainsbourg, « Je suis venu te dire ». Ils sont une vingtaine à participer à ce concert événement, donné au profit de Fight Aids Monaco et parrainé par Jane Birkin et Jenifer.
undefined

Des artistes réunis par la princesse Stéphanie, présidente de Fight Aids Monaco qui orchestre la manifestation de manière à lever des fonds pour la construction d'une maison de vie qui accueillera des personnes séropositives.

Marier les voix

De « Comics streep » au « Requiem pour un con » en passant par « Tandem » qu'il avait signé pour Vanessa Paradis, le spectacle retrace la carrière prolifique de l'artiste. « L'idée était de transférer l'état d'esprit de la musique de Gainsbourg à aujourd'hui, de transposer cette modernité » explique Jean-Felix Lalanne, qui signe les arrangements du spectacle et qui conduira jeudi soir une formation pop et l'Orchestre philharmonique de Monte-Carlo. Tout aussi enthousiaste, le chorégraphe Kamel Ouali, « ravi de donner de son temps pour que la maison de vie existe », signe la mise en scène du spectacle.

Et la tache est vaste pour accorder les voix de ces artistes de tout bord. À l'image de Vitaa pour qui chanter Tandem est un « vrai challenge vocal ». En fidèle, Laam a accepté tout de suite de recommencer l'aventure, déjà présente l'an passé. « J'ai dit oui pour Gainsbourg, pour la princesse Stéphanie et pour Fight Aids ». Rappelant « que la cause est très importante, qu'il faut sortir couvert et que ça n'arrive pas qu'aux autres ». C'est aussi l'esprit de la manifestation. Faire que les artistes que les jeunes aiment, passent le message de la prévention.

Savoir +

Gainsbourg, je suis venu te dire, jeudi 20 mars.

Deux représentations : à 15 heures et à 20 h 30.

Tarifs de 50 à 70 euros et de 250 à 500 euros pour le spectacle et le dîner « Saint-Germain-des-Prés » qui suivra.

Réservations : 99.99.30.00.

Repost 0
Published by Agnès Jaoui le blog - dans Ses participations
commenter cet article
21 janvier 2008 1 21 /01 /janvier /2008 10:14

Alain Resnais est à l'honneur, partout en France. Le Centre Pompidou, le festival Premiers Plans d'Angers, l'Institut Lumière de Lyon et la Cinémathèque de Toulouse rendent hommage à ce cinéaste de 85 ans. Auteur d'une oeuvre née au lendemain de la seconde guerre mondiale, il brasse, en une quarantaine de films, une grande variété de formes, explorant la mémoire du désastre des camps, les enjeux du colonialisme, les jeux de l'amour et du hasard. Il saute du documentaire à la fiction, s'imprègne des codes de la littérature, de la bande dessinée, du théâtre, de la chanson populaire, manie avec aisance le lyrisme et l'humour, émotion et froideur.

""Scénariste, avec Jean-Pierre Bacri, de Smoking/No Smoking, de Resnais, Agnès Jaoui a joué dans On connaît la chanson parce qu'elle l'a demandé : "A force de répéter aux journalistes que nous n'étions pas frustrés de ne pas avoir joué dans les films, nous nous sommes rendu compte que nous ne voulions plus avoir cette impression d'avoir préparé la fête, puis de partir. Quand Resnais nous a rappelés pour le scénario de On connaît la chanson, nous lui avons fait part de notre désir de jouer également. Il a été suffisamment élégant pour nous dire qu'il en avait lui aussi très envie."

Agnès Jaoui admire la manière dont le cinéaste sait obtenir ce qu'il veut : "Un metteur en scène qui vous dit, après une prise : "Là, j'ai tout ce que je veux", et qui vous demande simplement d'en refaire une "plus rapide", ou une "folle", vous met en condition pour être le plus libre possible. D'autres vous diront "Amusez-vous !", ce qui peut suffire à vous bloquer à vie."

Agnès Jaoui poursuit : "Resnais est un créateur, au sens littéral", évoquant par exemple la manière dont il est arrivé un jour sur le tournage avec des petites figurines, pour expliquer une idée à ses techniciens. Sur le tournage de Coeurs, il conduisait ses expérimentations autour d'une maquette du décor, d'enregistrements sonores des répétitions, et de la musique de Mark Snow.""

Pour lire la suite de cet article et découvrir les dates, cliquez ici

@ bientôt

*Alice*


Repost 0
Published by Agnès Jaoui le blog Alice éclypsis - dans Ses participations
commenter cet article
27 novembre 2007 2 27 /11 /novembre /2007 14:27
Aujourd'hui, l'édition du journal de 13h sur France 3 à consacré un petit reportage à l'hommage qui a été rendu à Barbara hier soir au Théâtre des Variétés à Paris. On y retrouve entre autres Agnès Jaoui, Sandrine Kiberlain et Vincent Delerm.

Pour tous ceux qui ne l'ont pas vu, je vous invite à le visionner en cliquant ici

Bonne écoute

@ bientôt
*Alice*
Repost 0
Published by Agnès Jaoui le blog Alice éclypsis - dans Ses participations
commenter cet article
27 novembre 2007 2 27 /11 /novembre /2007 10:48
Bonjour à tous.

Un grand concert hier soir au Théâtre des Variétés à 20h30 au profit du Sidaction.
"Une cantate pour Barbara",
c'était au 7, Boulevard Montmartre dans le 2ème arrondissement de Paris.

De nombreux artistes ont rendu hommage à la chanteuse disparue il y a 10 ans déjà.
Sur les planches, ce sont succédés, le Ballet Béjart, Marie-Paule Belle, Jeanne Cherhal, Vincent Delerm, Jean Guidoni, Agnès Jaoui, Sandrine Kiberlain, Serge Lama, Judith Magre, William Sheller, Anne Sylvestre, Roland Romanelli.

Si vous étiez au rendez-vous, faites-nous partager vos émotions. Photos et commentaires sont les bienvenus.

Pour visiter le site du Sidaction, cliquez ici

@bientôt
*Alice*
Repost 0
Published by Agnès Jaoui le blog Alice éclypsis - dans Ses participations
commenter cet article
8 novembre 2007 4 08 /11 /novembre /2007 10:41
Bonjour à tous.

La réalisatrice, scénariste, actrice et chanteuse française, Agnès Jaoui, sera présente les 15 et 16 novembre à Madrid, invitée de l’Institut Français.

Agnès Jaoui sera présente à l’Institut Français de Madrid pour la projection du film «Le Goût des autres », César 2001 du meilleur film, le 15 novembre à 20 heures. Une rencontre avec l’actrice et réalisatrice française, véritable amoureuse de l’Espagne, suivra la projection. L’occasion pour le public de découvrir cette artiste aux mille facettes.
D’autre part, dans le cadre du programme de création artistique franco-espagnol DeMon et en partenariat avec la Casa Encendida, Agnès Jaoui dirigera un atelier de cinéma. L’atelier se décline en plusieurs phases au cours des saisons DeMon 2007 et 2008 et s’adressera à quatre binômes producteur/réalisateur sélectionnés à la suite d’un appel à projets de courts métrages sur le thème du Monde à l’Envers.

Théâtre de l’Institut Français de Madrid
C/ Marques de la Ensenada 10 (Entrée libre)

Pour visiter le site officiel , cliquez ici

Source : http://www.lecourrier.es


Repost 0
Published by Agnès Jaoui le blog Alice éclypsis - dans Ses participations
commenter cet article