Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le mot d'intro

"Quand Agnès travaillait peu, quand j'étais encore plus connu qu'elle, les gens s'asseyaient littéralement sur sa tête pour me parler. Nous sourions de voir aujourd'hui combien les choses ont changé, combien les mêmes ont changé d'attitude. Quant à moi, j'ai toujours attendu qu'elle ait du succès. Elle le mérite." JEAN-PIERRE BACRI

Ecoutez, découvrez


 

 


 

 

Contact

Envoyer MP sur Facebook
en cliquant ici
8 septembre 2005 4 08 /09 /septembre /2005 22:00











Participation à la Journée des "Oubliés des vacances", Mercredi 24 Août 2005 au Stade de France.

De quelle façon intervenez-vous dans le spectacle Soleils du monde ?

Agnès Jaoui: Ce que je sais pour l’instant, c’est que je vais défiler avec un drapeau brésilien et des enfants autour de moi, un peu façon jeux Olympiques.

Qu’est-ce qui vous a conduit à soutenir le Secours Populaire français ?

Agnès Jaoui: Je connais des gens qui habitent la banlieue parisienne et ils m’ont toujours dit que les bénévoles du Secours populaire étaient présents tout le temps. Puis j’en ai rencontrés et j’ai aimé leur état d’esprit. Ce ne sont pas forcément les plus médiatisés, mais on les connaît parce qu’ils sont là depuis longtemps. Et cela m’a plu qu’ils soient comme ça. Les dirigeants comme les bénévoles sont dans du concret. Leur façon d’aider les gens, quelles que soient leurs origines et leurs opinions, cela fait peut-être encore plus, ou au moins autant, contre le racisme, que certains types d’action. Ce qui me plaît aussi, c’est qu’ils n’oublient pas la culture. Il y a une quinzaine d’années, on a donné une représentation de la pièce Cuisine et dépendances au profit de l’association. J’ai participé aussi - plusieurs fois aux Pères-Noël verts.

Avez-vous, à un moment de votre vie, rencontré vous aussi un besoin de solidarité ? D’ailleurs, c’est quoi, pour vous, la solidarité ?

Agnès Jaoui: Qui n’a pas besoin de solidarité ? J’ai besoin d’en recevoir comme d’en donner. Même par égoïsme. Car être heureuse toute seule, ça ne m’intéresse pas du tout. Enfin, ça ne me rend pas vraiment heureuse.

Interview tirée du Journal L’Humanité

 
Repost 0
Published by Agnès Jaoui le blog Alice éclypsis - dans Ses participations
commenter cet article